Musliminthecity's Blog

14/11/2009

Hijaab & Science

Filed under: Société — musliminthecity @ 20 h 00 mi
Tags: , , , ,

Lorsque la psychologue Susan Fiske et une équipe de chercheurs de l’Université de Princeton ont effectué un IRM du cerveau d’hommes hétérosexuels regardant une série d’images alternant hommes et femmes peu habillés et femmes complètement vêtus, ils constatèrent que les hommes avaient une réaction étrange.

Pour résumer, les parties du cerveau associées à l’utilisation d’objets, à la manipulation et l’action spontanée se trouvaient particulièrement activées lorsque ces messieurs contemplaient des filles peu vêtues.

«C‘est comme s’ils réfléchissaient immédiatement à la manière dont-ils pourraient agir avec ces corps » explique Fiske devant la rencontre annuelle de l’Association Américaine pour le Développement Scientifique. « Ils réagissent face à ces photographies comme réagissent les gens face aux objets. »

Fiske et son équipe ont aussi constaté que les hommes ayant les attitudes sexistes les plus hostiles avaient une activité réduite au niveau des zones du cerveau associées à la considération des sentiments des autres et de leurs idées. Cette observation a été faite alors que leurs étaient diffusées de photos de femmes en bikini.

L‘article met aussi en avant le lien entre visionnage de séquences pornographiques, sexisme, viols et harcèlement.

Mina Cikara, diplômée de Princeton et impliquée dans l’étude, ajoute que les hommes ne perçoivent pas leur femme ou leur soeur de la même manière qu’ils perçoivent les images pornographiques de femmes. Les hommes associent les images de femmes plus vêtues à des verbes à la troisième personne du singulier « elle pousse », « elle manie », « elle saisie » ce qui, d’après Fiske, implique que les femmes entièrement habillées sont vues comme étant plus maîtresses de leurs propres actions et non sujettes à la manipulation.

D‘après Fiske, les résultats de l’étude ont des implications importantes pour les femmes en particulier sur leur lieu de travail car il a été démontré que le visionnage d’images « sexuelles » mettant en scène des femmes peut influencer la manière dont les hommes perçoivent les femmes et se comportent avec elles.
Une étude sur le sexisme conduite Peter Glick, professeur à la Lawrence University a montré que les femmes qui s’habillaient de manière provocante sur leur lieu de travail étaient perçus par leurs collègues comme étant moins compétentes et moins intelligentes, en particulier lorsqu’elles ont une position hiérarchique élevée.

Selon le site DiversityJobs.com, l’étude de Glick suggère que « les femmes ayant une position hiérarchique élevée et des métiers de pouvoir doivent s’habiller plus modestement et de manière plus conservatrice pour gagner le respect de leurs collègues. »

L’article complet (en anglais)

Propulsé par WordPress.com.