Musliminthecity's Blog

10/04/2010

Le syndrome Abd al Malik

Filed under: Société — musliminthecity @ 12 h 16 mi
Tags: , ,

Le slameur n’est pas le seul à être frappé du syndrome éponyme mais il en est l’incarnation, le cas d’école et la rigueur pédagogique n’est jamais mieux éprouvée que par la faculté à donner des exemples.

Cette pathologie, celle de « ceux qui sont devenus » après « avoir été » est bien plus répandue qu’on ne le croit.

Le diagnostic est simple et les symptômes facilement identifiables : l’individu atteint de cette pathologie – puissiez-vous en être épargnés – se répand à longueur de discours pour exalter son génie, vanter ses mérites et conter le récit de son éblouissante ascension, à laquelle son milieu d’origine et son parcours initial ne le prédisposaient absolument pas.

Mais sa portée d’esprit, sa persévérance et bien évidemment, son intelligence, lui ont permis d’émerger et de sortir du panier à crabes, au prix de douloureux efforts et malgré les obstacles. Une sorte de héros, une légende vivante qui, alors qu’il marchait, tel un zombi, en direction du précipice, à soudainement ouvert les yeux et s’est repris en main.

Biensûr, pour que la légende soit complète, il s’autorise parfois quelques arrangements avec la vérité, raconte qu’il à souvent frôlé la mort, qu’il s’en fallut de peu qu’il ne finisse terroriste ou qu’il ne dormait jamais deux nuits de suite au même endroit par crainte d’être éliminé par un rival.

Puis il fut frappé par la grâce, reçut l’illumination qui dévoila ce que ses yeux, obstrués par le fanatisme ou la mentalité de quartier, n’avaient su voir.

Le voilà maintenant devenu grand sage, conseiller spécial en sagesse, chantre du pacifisme et revêtu du large costume de « celui qui a tout compris alors que les autres ignorent la réalité des choses ». La modestie ne l’étouffe pas mais ne dit-on pas qu’une certaine modestie est orgueil ? C’est que le sage n’a pas de raison de se montrer modeste, après tout, s’il faut peu d’esprit pour prouver que l’on est brillant, quand on l’est effectivement, il en faut infiniment plus pour faire croire aux autres que l’on est ce que l’on n’est pas.

Les leçons de sagesse universelle que dispensent ces guides spirituels sont difficilement accessibles au non initiés et il faut avoir été à la bonne école pour saisir les pépites intellectuelles lancées par les maîtres. Bien évidemment, retranscrire la pensée d’Abdel Malik ne saurait conduire qu’à en trahir le fond et la profondeur, mais tentons quand même une synthèse de ses postures philosophiques :

  • Tout le monde peut s’en sortir s’il s’en donne les moyens.

  • Il faut cesser de pleurnicher, chacun est responsable de ses échecs.

  • Les jeunes de cités, au lieu de tenir les murs, feraient mieux de travailler.

  • La guerre, ce n’est pas joli, la paix, c’est bien mieux.

  • Qu’Allah bénisse la France*.

Si un tel discours, ou plutôt, un tel enchaînement de slogans, avait été tenu par un jeune qui aurait dû sa réussite sociale à son travail acharné, et sa constance face aux épreuves et à sa persévérance, il aurait pu trouver un écho favorable auprès de la jeunesse des quartiers. Mais il trouve surtout oreille attentive et thuriféraires peu avares en encens dans une certaine classe dominante que les paroles d’Abd al Malik confortent dans leurs clichés et dans l’image qu’ils se font des jeunes de banlieue : fainéants, entièrement responsables de leur situation, ingrats envers la France, quand ils ne sont pas proto-terroristes.

Mais quel mérite y a t-il donc à aligner quelques phrases (en français très moyen), sur un fond musical ? Est-ce qu’être footballeur ou rappeur, c’est avoir réussit ? Qu’il nous soit permis d’en douter.

Et si le principe de modestie sied à ceux qui auraient raison d’y déroger de part leurs accomplissements ou leur position sociale, elle s’impose à plus forte raison à ceux qui ne doivent leur stature ni à leur intelligence, ni à leur travail.

* Titre d’un de ses livres.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :